> Le 16-18 > Profil du groupe

Présentation du groupe

Qui sommes-nous ?

Parcelle de l'appel à projets

16 rue Armand Carrel - 19e arr.

Avancement

Taille de groupe envisagée grande (de 10 à 15 ménages)
Taille de groupe idéale 13
Un message à faire passer ?

Groupe constitué de 10 foyers auxquels s'ajoutent 3 foyers gérés par nos partenaires.
- Le partenaire Bail Pour Tous qui met à disposition 2 studios en faveur des personnes ayant connu un parcours de rue.
- Le partenaire Familles Solidaires qui finance un appartement pour une colocation de 4 adultes en situation de handicap.
Ainsi le groupe totalise 13 foyers.

Recrutement Groupe complet / ne recrute plus

Notre association

Nom de l'association le 16-18
Membres du bureau
Prénom Nom Fonction au sein du bureau
1 Vincent PAILLIER Président
2 Céline Deroeux Trésorière
3 Annabel Hary Secrétaire

Financement

Familles
Famille Profession Composition du foyer Logement souhaité Revenu fiscal Revenu mensuel net Charges mensuelles Prêts en cours Patrimoine Vente immobilière Epargne disponible Capacité d'emprunt Autres informations ?
1 Hary
Votre profession Chef de projet digital
Celle de votre conjoint
Nombre d'adultes 1
Nombre d'enfants 0
Nombre de pièces 2
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 26857
Année N-1 : 2014 26713
2922 671 60000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0
2 REILH
Votre profession architecte
Celle de votre conjoint urbaniste
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 3
Nombre de pièces 5
Surface habitable en m² 100
Année N-2 : 2013 55798
Année N-1 : 2014 85545
5200 150
Montant mensuel des remboursements 1036
Durée du prêt 12
Durée restante du prêt 5

appartement 3 pièces dans Paris estimé à 420 000€

0 100000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

pas de prêt envisagé au vu du montage juridique et financier retenu

- revenus 2014 exceptionnels, revenus 2013 dans la moyenne

3 MARCH
Votre profession retraitée educ nat
Celle de votre conjoint
Nombre d'adultes 1
Nombre d'enfants 0
Nombre de pièces 2
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 23398
Année N-1 : 2014 23747
2107 295

un studio de 30 M2 210000 euros

220000 50000
Montant du prêt 100000
Durée du prêt 10
4 BE/PA
Votre profession distributeur de prospectus
Celle de votre conjoint comédien
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 0
Nombre de pièces 2
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 28705
Année N-1 : 2014 31792
3000 1300 75.000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

Prêt collectif/montage en coopérative

5 Gi/De
Votre profession Chef monteur
Celle de votre conjoint Régisseuse d'extérieur
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 2
Nombre de pièces 4
Surface habitable en m² 75
Année N-2 : 2013 55842
Année N-1 : 2014 63764
4500 1200 70000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0
6 DE/RE
Votre profession iconographe
Celle de votre conjoint educateur specialisé
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 2
Nombre de pièces 4
Surface habitable en m² 80
Année N-2 : 2013 49118
Année N-1 : 2014 53046
5000 150
Montant mensuel des remboursements 1350
Durée du prêt 15
Durée restante du prêt 0.4

un appartement de 83m2 à Paris 19e d'une valeur approximative de 500 000€, détenu par le biais d'une SCI familiale.

9000
Montant du prêt 80000
Durée du prêt 10
7 Bienv
Votre profession Professeure d'école
Celle de votre conjoint
Nombre d'adultes 1
Nombre d'enfants 1
Nombre de pièces 3
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 28194
Année N-1 : 2014 26213
2236 359
Montant mensuel des remboursements 425
Durée du prêt 3
Durée restante du prêt 3
33000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

emprunt collectif en coopérative d'habitants

8 MARTI
Votre profession Chargée de projets Médiation scientifique
Celle de votre conjoint
Nombre d'adultes 1
Nombre d'enfants 0
Nombre de pièces 3
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 20665
Année N-1 : 2014 22305
1950 650 40000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

Pas d'emprunt envisagé, au vu du montage financier de notre projet

9 Sauva
Votre profession Consultant
Celle de votre conjoint Auto-entrepreneur
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 0
Nombre de pièces 3
Surface habitable en m² 50
Année N-2 : 2013 44254
Année N-1 : 2014 28944
3700 794 53000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

emprunt collectif du fait du montage juridique en coopérative

10 HU
Votre profession Psychologue clinicienne
Celle de votre conjoint Retraite Américaine
Nombre d'adultes 2
Nombre d'enfants 1
Nombre de pièces 4
Surface habitable en m² 70
Année N-2 : 2013 18480
Année N-1 : 2014 14498
4216 2072
Montant mensuel des remboursements 1300
Durée du prêt 15
Durée restante du prêt 6

local professionnel que je loue a SCI
35m2 valeur environ 240000

75000
Montant du prêt 0
Durée du prêt 0

Notre projet

La mutualisation d'espaces...

LES ESPACES PUBLICS

En intérieur :

• une salle polyvalente équipée et chauffée.

En extérieur:

• un préau couvert.

• un jardin.

Ces espaces seront à rez-de-chaussée ou en sous-sol, à proximité de la rue

avec un accès direct et indépendant de celui des étages.

LES ESPACES PARTAGÉS PAR LES HABITANTS

En intérieur :

• les locaux techniques obligatoires : locaux d’accès et locaux de service

(poubelles, vélos, chaufferie…).

• les locaux de convivialité : une salle commune polyvalente, une chambre

d’amis et une buanderie.

En extérieur:

• terrasses supérieures.

• coursives et paliers.

Faire de notre lieu d'habitat un véritable lieu de vie...

UNE COOPÉRATIVE D’HABITANTS

«Collectivement propriétaires, individuellement locataires.» Habicoop

Notre groupe s’est rassemblé autour d’exigences de démocratie et de coopération d’une part, de mixité sociale et de non spéculation d’autre part. La mixité sociale impliquant que le projet soit abordable à des personnes au revenu, au patrimoine et au parcours de vie différents.

Pour ce faire, nous souhaitons nous constituer en coopérative d’habitants, telle que définie par la loi ALUR et promue par l’association Habicoop.

DES ESPACES MUTUALISÉS INTÉGRÉS À DES PARTIES PRIVATIVES

En réduisant les surfaces privatives au bénéfice d’espaces communs, nous souhaitons optimiser l’usage des lieux et des équipements.

UN LOGEMENT POUR JEUNES ADULTES HANDICAPÉS EN VOIE D’AUTONOMISATION

En partenariat avec une structure porteuse, un appartement en colocation accueillera des jeunes adultes en situation de handicap avec la présence continue d’éducateurs. Pour nous, il s’agit d’intégrer autant que faire se peut les résidents handicapés dans le partage des espaces mutualisés, dans les moments de vie et dans certaines de nos décisions communes.

DEUX APPARTEMENTS POUR ADULTES EN RÉINSERTION

Des studios seront loués à des personnes en réinsertion et mélangés aux autres appartements. Pour nous, il s’agit d’accueillir ces locataires dans notre groupe, tout en respectant leur volonté d’intégration. Un partenaire associatif, coopérateur, fera l’accompagnement des personnes en insertion.

UN LIEU DE VIE OUVERT SUR LE QUARTIER

Notre groupe a la volonté d’accueillir au rez-de-chaussée un espace polyvalent ouvert sur le quartier et la ville en partenariat avec des habitants ou des structures dont les valeurs rejoignent celles du groupe. Nous organiserons des visites afin de faire connaître l’habitat participatif aux personnes qui le souhaitent, lors d’évènements de quartier ou bien à la demande d’associations du réseau de l’habitat participatif.

Le développement durable...

«L’énergie la moins chère, c’est celle qu’on ne consomme pas.» Négawatt

Notre volonté sera de limiter au maximum notre empreinte écologique, que ce soit dans la conception, le choix des matériaux, la mise en oeuvre ou la gestion de notre lieu de vie.

En matière d’énergie, nous souhaitons aller aussi loin que nous pourrons nous le permettre vers un habitat passif.  Les espaces extérieurs seront valorisés par des pratiques d’agriculture urbaine et biologique.

Un éclairage naturel de la majorité des locaux est un des moyens les plus évidents d’assurer une économie énergétique. C’est aussi un élément important de confort.

Idéalement, le bâtiment que nous envisageons sera le plus écologique possible. Il sera écologique à construire et écologique à utiliser. La conception du projet se fera en fonction d’études de cabinets spécialisés et de nos moyens.

Les solutions les plus pertinentes seront retenues en fonction du site et de son environnement, de la typologie du bâtiment et de nos moyens financiers afin que l’écologie soit présente à la conception, à la construction et à l’usage.

L’utilisation du bâtiment doit permettre un mode de vie ayant un impact faible ou positif sur la nature. Notre attention portera en particulier sur les aspects suivants : ÉNERGIE, EAU et DÉCHETS.

Notre objectif se situe entre un bâtiment « passif » et un bâtiment « à énergie positive ». Pour atteindre cet objectif le bâtiment doit être à la fois « producteur » d’énergie et « faible consommateur ».

Le groupe choisira un fournisseur d’électricité complémentaire en fonction de ses engagements écologiques,  sociaux et économiques.

La solidarité...

La solidarité dans le groupe permet de faire à plusieurs ce que nous ne pourrions faire isolément. Elle rend possible la mise en place de projets individuels et collectifs. La solidarité est au coeur de notre projet.

Elle s’exerce de façon naturelle dans nos relations de bon voisinage, et de façon volontaire dans notre recherche de mixité et d’ouverture:

• mixité générationnelle avec le souci de bien grandir et bien vieillir ensemble.

• ouverture à des personnes porteuses de handicap, en perte d’autonomie ou en situation d’exclusion

La mixité sociale...

Notre groupe est constitué de 10 foyers coopérateurs : couples avec enfants, dont un foyer avec enfant handicapé, familles monoparentales, couples sans enfants, célibataires et personnes âgées isolées.

Il intégrera en plus des personnes en situation de handicap (projet d’appartement “handicap” au sein de notre habitat) et des personnes âgées en situation de réinsertion (2 studios dédiés via l’association Bail pour tous).

La gouvernance...

DÉBATS ET PRISE DE DÉCISIONS

Des réunions régulières et plénières seront programmées, fréquentes pendant la période préparatoire, mensuelles après notre entrée dans les lieux.

Préalablement à toute décision, un calendrier sera établi fixant les différentes étapes du processus de décision.

Lors des réunions, les fonctions de secrétaire / facilitateur / gardien du temps se feront à tour de rôle.

Nous établissons comme principe de base la recherche du consensus.

Avoir cette priorité nous oblige à une rigueur en termes d’expression et d’écoute entre nous.

A défaut de consensus, le consentement sera recherché et dûment valorisé ; à savoir que l’un-e, ou plusieurs d’entre nous peuvent consentir à un choix qui n’était pas le leur au départ afin de ne pas bloquer l’évolution du projet.

En cas de désaccord, le ou les membres concernés devront être force de proposition et pouvoir soumettre une alternative au reste du groupe.

Nous ferons le choix du vote en dernier recours. Une décision sera validée à la majorité des trois-quarts.

GOUVERNANCE ET DÉLÉGATION DES TÂCHES

Nous tendons au maximum vers la gouvernance horizontale et les pratiques d’intelligence collective.

L’instance de gouvernance est la réunion plénière des coopérateurs. Le partage des tâches, ponctuelles ou

régulières, sera organisé au cours de ces réunions, en fonction des désirs, disponibilités et compétences de chacun.

Le groupe pourra choisir de déléguer certaines tâches à des personnes extérieures.

Dans ce cas nous ferons appel en priorité à des personnes en parcours d’autonomisation ou à des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

PRÉVENTION DES CONFLITS

Le besoin de démêler l’implicite de l’explicite, le soin apporté à la qualité des échanges sont la responsabilité de tous.

Chaque membre aura un référent tiré au sort en dehors de son foyer, dans le but de mixer les liens et d’exprimer d’éventuels ressentis au sein de ces binômes.

GESTION DES CONFLITS

Le manque de bienveillance envers le groupe ou l’un de ses membres, les postures bloquantes pouvant entraver son fonctionnement, le déséquilibre dans la considération envers chacun, devront être évoqués et discutés librement et sans tarder.

En cas de conflit avéré, une médiation sera systématiquement envisagée, d’abord interne par le biais du référent, puis externe.

Le groupe souhaite-t-il s'orienter vers un montage anti-spéculatif ? Oui
La non-spéculation...

Une coopérative d’habitants :

Nous souhaitons monter une coopérative d’habitants telle que définie au chapitre 1er de l’article 47 de la Loi ALUR consacré aux sociétés d’habitat participatif.

C’est en effet le seul montage juridique qui offre :

• des garanties pérennes quant à la dimension non spéculative de notre projet.

• une propriété collective et solidaire.

• un apport financier initial modéré permettant le plus de mixité en termes de revenus.

• la priorité donnée au droit d’usage de l’habitat avec la possibilité d’habiter sans limitation dans le temps et de participer à la gestion de son lieu d’habitation.

• une stricte égalité entre coopérateurs (1 personne / 1 voix) déconnectée de la valeur et de la surface occupée.

La charte du groupe

Charte du groupe

PREAMBULE

Notre charte pose et formalise les fondements de notre culture commune à travers nos valeurs, notre projet d’habitat et notre fonctionnement.

Elle est l’expression de ce qui fait consensus entre nous.

Toute personne souhaitant rejoindre notre groupe devra s’y retrouver.

NOS VALEURS

La bienveillance

La bienveillance est la condition du bien vivre ensemble. Elle s’oppose à toute discrimination.

Elle favorise la cohabitation, l’entraide, les rencontres et les échanges au quotidien tout en respectant la vie privée, l’espace et l’identité de chacun.

Elle suppose une même considération pour la parole de tous, un même soin pour équilibrer les échanges dans l’esprit de la communication non violente et nécessite la vigilance de chacun.

La bienveillance envers le groupe est aussi importante que la bienveillance entre les membres.

Elle s’applique également envers l’entourage du groupe.

La solidarité

La solidarité dans le groupe permet de faire à plusieurs ce que nous ne pourrions faire isolément. Elle rend possible la mise en place de projets individuels et collectifs.

La solidarité est au cœur de notre projet, naturellement dans nos relations de bon voisinage et volontairement dans notre recherche de mixité et d’ouverture :

  • mixité générationnelle avec le souci de bien grandir et bien vieillir ensemble.
  • ouverture à des personnes porteuses de handicap, en perte d’autonomie ou en situation d’exclusion.

L’ouverture à de nouveaux apprentissages

Nous concevons la démarche participative comme un processus d’apprentissage offrant la possibilité à chacun de gagner en autonomie.

Cette notion d’apprentissage a pour corollaire celle du partage et de la transmission des valeurs, en particulier auprès des enfants.

L’écologie

« L’énergie la moins chère, c’est celle qu’on ne consomme pas.» cf Négawatt

Notre volonté sera de limiter au maximum notre empreinte écologique, que ce soit dans la conception, le choix des matériaux, la mise en œuvre ou la gestion de notre lieu de vie.

En matière d’énergie, nous souhaitons aller aussi loin que nous pourrons nous le permettre vers un habitat passif.

Les espaces extérieurs seront valorisés par des pratiques d’agriculture urbaine et biologique.

La non-spéculation

L’approche non spéculative de notre lieu de vie privilégie, pour les premiers habitants et pour les suivants, la valeur d’usage de notre habitat.

NOTRE PROJET DE VIE

Une coopérative d’habitants

Collectivement propriétaires, individuellement locatairescf Habicoop

Notre groupe s’est rassemblé autour d’exigences de démocratie et de coopération d’une part, de mixité sociale et de non spéculation d’autre part. La mixité sociale impliquant que le projet soit abordable à des personnes aux revenus, aux patrimoines et aux parcours de vie différents.

Pour ce faire, nous souhaitons nous constituer en coopérative d’habitants, telle que définie par la loi ALUR et promue par l’association Habicoop.

Des espaces mutualisés intégrés à des parties privatives

En réduisant les surfaces privatives au bénéfice d’espaces communs, nous souhaitons optimiser l’usage des lieux et des équipements.

Un logement pour jeunes adultes handicapés en voie d’autonomisation

En partenariat avec une structure porteuse, un appartement en colocation accueillera des jeunes adultes en situation de handicap avec la présence continue d’éducateurs.

Pour nous, il s’agit d’intégrer autant que faire se peut les résidents handicapés dans le partage des espaces mutualisés, dans les moments de vie et dans certaines de nos décisions communes.

Deux appartements pour adultes en réinsertion

Des studios seront loués à des personnes en réinsertion et mélangés aux autres appartements.

Pour nous, il s’agit d’accueillir ces locataires dans notre groupe, tout en respectant leur volonté d’intégration.

Un partenaire associatif, coopérateur, fera l’accompagnement des personnes en insertion.

Un lieu de vie ouvert sur le quartier et la ville

Notre groupe a la volonté d’accueillir au rez-de-chaussée un espace polyvalent ouvert sur le quartier et la ville en partenariat avec des habitants ou des structures dont les valeurs rejoignent celles du groupe.

Nous organiserons des visites afin de faire connaître l’habitat participatif aux personnes qui le souhaitent, lors d’évènements de quartier ou bien à la demande d’associations du réseau de l’Habitat Participatif.

NOTRE FONCTIONNEMENT

Débats et prises de décision

Des réunions régulières et plénières seront programmées, hebdomadaires pendant la période préparatoire, mensuelles après notre entrée dans les lieux.

Préalablement à toute décision, un calendrier sera établi fixant les différentes étapes du processus de décision.

Lors des réunions, les fonctions de secrétaire/facilitateur/gardien du temps se feront à tour de rôle.

Nous établissons comme principe de base la recherche du consensus.

Avoir cette priorité nous oblige à une rigueur en termes d’expression et d’écoute entre nous.

A défaut de consensus, le consentement sera recherché et dûment valorisé (à savoir que l’un-e, ou plusieurs d’entre nous peut/peuvent consentir à un choix qui n’était pas le sien/le leur au départ afin de ne pas bloquer l’évolution du projet).

En cas de désaccord, le ou les membres concernés devront être force de proposition et pouvoir soumettre une alternative au reste du groupe.

Nous ferons le choix du vote en dernier recours. Une décision sera validée à la majorité des ¾.

Gouvernance et délégation de tâches

Nous tendons au maximum vers la gouvernance horizontale et les pratiques d’intelligence collective.

L’instance de gouvernance est la réunion plénière des coopérateurs.

Le partage des tâches, ponctuelles ou régulières, sera organisé au cours de ces réunions, en fonction des désirs, disponibilités et compétences de chacun.

Le groupe pourra choisir de déléguer certaines tâches à des personnes extérieures. Dans ce cas nous ferons appel en priorité à des personnes en parcours d’autonomisation ou à des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Prévention des conflits

Le besoin de démêler l’implicite de l’explicite, le soin apporté à la qualité des échanges sont la responsabilité de tous.

Chaque membre aura un référent tiré au sort en dehors de son foyer, dans le but de mixer les liens et d’exprimer d’éventuels ressentis au sein de ces binômes.

Gestion des conflits

Le manque de bienveillance envers le groupe ou l’un de ses membres, les postures bloquantes pouvant entraver son fonctionnement, le déséquilibre dans la considération envers chacun, devront être évoqués et discutés librement et sans tarder.

En cas de conflit avéré, une médiation sera systématiquement envisagée, d’abord interne par le biais du référent, puis externe.

Révision et règlement intérieur

Outil de référence, cette charte fera l’objet d’une relecture collective annuelle et pourra ainsi être réajustée en assemblée générale des habitants.

Elle sera complétée par un règlement intérieur.

Ressources

Image du groupe

Image du groupe